COMMENT CA VOLE ?

 


 

  1. Termes techniques
  2. Comment ça vole
  3. Description de la mécanique d'entraînement (groupe motopropulseur)
  4. Description de la tête de rotor 

L'hélicoptère est une machine fantastique, il permet, contrairement aux autres moyens de locomotion, des évolutions dans toutes les directions, il peux aussi rester parfaitement immobile. L'hélicoptère radiocommandé permet des évolutions très spectaculaires irréalisables avec un hélicoptère grandeur : le vol 3D. Il pourra aussi bien se retourner sur l'avant que le coté et même rester sur le dos, pouvant effectuer toutes les figures de voltiges à partir du vol dos et même en marche arrière. Je ne vous cache pas que ce type de vol extrême vous demandera quelques heures d'entraînement..........

 

Parlons un peu des termes technique employés pour les divers organes des hélicoptères avant de rentrer dans la technique du vol proprement dit :

 

  1. Rotor principal

  2. Pales de rotor principal

  3. Rotor anticouple

  4. Poutre de queue

  5. Barre de Bell

  6. Réservoir à carburant

  7. Échappement

  8. Patins d'atterrissages

  9. Batterie

  10. Récepteur

  11. servomoteurs

  12. Dérive et stabilisateur horizontal fixe

Comment ça vol :

Un moteur à explosion ou électrique entraîne un rotor(1) par l'intermédiaire d'un engrenage réducteur (Rapport de réduction du Shuttle : 1/9.625). Le rotor est généralement constitué de 2 pales(2) (Ou davantage), placées symétriquement autour de l'axe par l'intermédiaire d'un moyeu et de pieds de pales. Ses pales ont un profil d'aile d'avion et un angle d'incidence réglable en vol par la radiocommande. Le rotor rempli deux rôles : sur un avion l'hélice assure la propulsion, les ailes assurent la portance, sur l'hélicoptère c'est le rotor qui assure ces deux fonctions. En tournant à grande vitesse ( environ 1500t/min.) les pales produisent une portance comme le fait l'aile d'un avion, en ajustant l'angle d'attaque (incidence) ont maîtrise ainsi l'élévation verticale de l'hélicoptère, c'est le pas collectif. Lorsque la portance est égale au poids de l'hélicoptère, il se trouve en vol stationnaire, immobile. 

Lorsque le moteur entraîne le rotor en rotation il se produit un phénomène qui tend à faire tourner le fuselage en sens inverse : le couple de renversement. Pour compenser ce couple l'hélicoptère est équipé d'un deuxième rotor plus petit que le principale appelé rotor anti-couple(3).
 Le rotor anti-couple est entraîné par une courroie dans le cas du Shuttle qui courre dans le tube de queue. Le rotor anti-couple est constitué 
de deux pales réglables en incidence par la radiocommande. 

Le rotor peu aussi s'incliner d'avant en arrière et de droite à gauche, le souffle du rotor ainsi dirigé permet à l'hélicoptère de se déplacer.

En fait le rotor s'incline et entraîne avec lui tous l'hélicoptère (voir fig. ci-dessus). L'incidence des pales varies pendant la rotation, c'est à dire que sur un tour du rotor, l'incidence d'une pale va augmenter alors que l'incidence de la pale opposé diminue. Sur le quart de tour suivant les deux pales reprennent leur incidence équivalente, un quart de tour de plus et de nouveau les incidences se différencies et ainsi de suite : c'est le pas cyclique. Le pas cyclique est piloté par la radiocommande, cela correspond à deux voie : une pour le tangage (avant - arrière), une pour le roulis (droite - gauche).

 

Description de la mécanique d'entraînement (groupe motopropulseur) :

 

 

 

  1. Cloche d'embrayage et pignon d'attaque

  2. Couronne principale

  3. Turbine de refroidissement et carter de canalisation de l'air

  4. Moteur

  5. Pointeau de réglage de richesse

  6. Arrivée de carburant

  7. Réservoir

  8. Capteur du gyroscope

  9. Interrupteur principal

 

 

 

 

 

Description du système du Shuttle ZXX et Z-TS :

Sur l'arbre moteur on trouve en premier la turbine de refroidissement(4), puis une entretoise supportant les masselottes(5) de l'embrayage centrifuge. La cloche d'embrayage (8) vient ensuite avec le pignon d'attaque et le pignon d'entraînement de la courroie(10) du rotor anti-couple. Le tout est traversé par l'axe(7) qui servira à démarrer le moteur par l'intermédiaire de la roue libre(6), l'axe se termine par le cardan.(12) servant à la connexion au démarreur. Le pignon d'attaque entraîne la couronne(13) qui entraîne l'axe rotor par l'intermédiaire de la roue libre (14). Les paliers (11)  composés de roulements (9) guide l'ensemble.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                                                                        

  1. Moteur

  2. Échappement

  3. Bâtit moteur (support du moteur sur le châssis)

Description de la tête de rotor :

 

 

  1. Pales principales

  2. Pied de pale

  3. Moyeu

  4. Barre de Bell

  5. Wash-out

  6. Plateau cyclique

  7. Guide de plateau

 

 

 

 

 

 

Tout  passe par le plateau cyclique, c'est lui qui transmet les ordres au rotor en rotation. Le plateau cyclique est articulé sur 3 points qui correspondent aux 2 axes du pas cyclique. Il s'incline de gauche à droite et d'avant en arrière.

 

 

 

 

 

 

 

Le plateau cyclique monte et descend sur l'axe rotor c'est la commande du pas collectif.

 

 

 

 

 

 

Lorsque le plateau est en haut le pas est au maxi. Plateau en bas le pas est au mini.

En s'inclinant le plateau commande le Wash-out qui transmet l'ordre à la barre de Bell. La barre de Bell tourne sur son axe inclinant les palettes à ces extrémités. La barre de Bell transmet ses ordres aux pieds de pale par l'intermédiaire des bras de mixage c'est la commande de cyclique. L'autre extrémité des bras de mixage est directement piloté par le plateau cyclique pour la commande de collectif.
En bref  le couple Wash-out et barre de Bell commande le pas cyclique. Le pas collectif est directement commandé par le plateau. Les commandes de cyclique et de collectif sont mixées juste avant d'attaquer le pied de pale par les bras de mixage.

 

 

 

  1. Bras de mixage

  2. Biellette commande pas collectif

  3. Biellette commande pas cyclique

  4. Biellette Wash-out